La mise en œuvre de la taxe sur les jeux d’argent en ligne en Irlande est reportée à 2015

Il a été annoncé que le plan des autorités irlandaises en matière de jeux d’argent ne sera probablement pas développé dans les prochains mois. La proposition d’augmenter la taxation des jeux d’argent en ligne était sur le point d’entrer en vigueur très bientôt, mais tout à coup, elle a été reportée à l’année prochaine.

Ce retard a été annoncé par le ministre irlandais des finances. Cette mesure était censée accorder aux bookmakers un délai de grâce avant l’entrée en vigueur de la nouvelle taxe.

Les autorités irlandaises envisagent de mettre en place de nouvelles taxes depuis trois ans maintenant. En 2011, elles voulaient étendre la taxe, valable pour les paris, faits dans les magasins, afin qu’elle devienne applicable aux paris, placés en ligne et par téléphone. Ces modifications étaient censées ne couvrir que les paris effectués sur le territoire irlandais.

Cependant, la procédure législative a été reportée à plusieurs reprises et à un moment donné, elle a été paralysée. Il est apparu clairement que le projet de loi ne serait probablement pas adopté avant janvier, car les responsables maltais ont exprimé leurs inquiétudes quant à la procédure d’octroi de licences, valable pour les opérateurs qui ont déjà obtenu une licence d’une autre juridiction.

Michael Noonan, le ministre des finances, a commenté la situation et a déclaré que selon le plan, les membres du Parlement poursuivront la procédure législative une fois la « période de statu quo » terminée. Le ministre a révélé cette information en réponse au porte-parole de l’opposition.

Il a également ajouté qu’il était tout à fait d’accord avec la frustration du député concernant les retards et tous les revers qui ont empêché la validation du projet de loi.

En comparaison, tout autre amendement d’une loi existante est généralement adopté ou rejeté par les chambres du Parlement le plus rapidement possible.

Selon les dernières statistiques, près de la moitié des joueurs basés en Irlande font leurs paris en ligne. En d’autres termes, l’application prolongée de la taxe a un effet dévastateur sur l’économie locale. Comme pour les trois dernières années, les pertes causées par ce genre de retard ont été estimées à environ 50 millions d’euros.

L’un des bookmakers les plus populaires de la région – Paddy Power, fait partie de ceux qui ont bénéficié de ce retard. Une grande partie du chiffre d’affaires de la société est générée par les paris en ligne. Le bookmaker a déclaré que si le projet de loi avait été appliqué il y a un an, il aurait dû verser 7 millions d’euros au gouvernement.

Les tentatives des autorités irlandaises d’imposer une nouvelle taxation coïncident avec les efforts déployés par Paddy Power et quelques autres bookmakers comme Unique Casino (cliquer ici afin de vous inscrire) pour s’adapter aux nouvelles règles et taxes en vigueur au Royaume-Uni.

Cependant, les régulateurs britanniques ont une autre surprise désagréable à leur disposition. En mars, les taxes sur les machines de jeu à fortes mises vont être augmentées.